La correspondance de Fradique Mendes

314 pages
2 février 2021
12 €
ISBN : 978-236732-213-1
TÉLÉCHARGER

Auteur : Eça de Queiroz

Illustrateur : Alex Gozblau

Traducteur : Marie-Hélène Piwnik

Description

À paraître le 2 février 2021

«Voilà une façon de perpétuer les idées d’un homme que j’apprécie sans réserve : publier sa correspondance ! Il y a d’emblée cet immense avantage : que la valeur des idées n’est pas décidée par celui qui les a conçues, mais par un groupe d’amis et de critiques, d’autant plus libres et plus exigeants dans leur jugement qu’il s’agit d’un mort dont ils veulent montrer au monde les aspects les plus forts et les plus lumineux.»Voilà donc le projet d’Eça de Queiroz : dresser le portrait d’un homme, Fradique Mendes, visionnaire, d’une grande érudition, un brin provocateur et attachant qui vit entre Paris et Lisbonne où il côtoie les intellectuels et artistes de son temps : Baudelaire, Leconte de Lisle, Théophile Gautier …

Fradique Mendes est un dandy dont la biographie, prétendument écrite après sa mort par son meilleur ami, introduit le livre. Suivent 24 lettres qui sont adressées à des personnages réels, contemporains et amis d’Eça de Queiroz lui-même ainsi qu’à d’autres personnages fictifs… Elles présentent une grande diversité de thèmes : philosophiques, politiques, religieux, amoureux ou encore des sujets plus légers comme la dissertation sur l’art de s’habiller… On y lit des portraits hilarants de personnages « types » à la façon de Balzac. D’autres de ces lettres sont des moments d’anthologie comme l’arrivée nocturne à la gare de Lisbonne déserte… La société bourgeoise portugaise y prend aussi pour son grade.

Publié à titre posthume, Fradique Mendes est indubitablement un chef-d’oeuvre : Eça de Queiroz sait capter et révéler à merveille l’air du temps, cette fois-ci, en proposant une sorte de roman épistolaire qui brouille les frontières du genre et par conséquent celles de la réalité … Qui se cache derrière Fradique ? Eça lui-même ? Peut-on parler d’un premier hétéronyme ? Le côté expérimental de l’oeuvre lui donne un côté indéniablement moderne. D’une grande intelligence, un délice de lecture, fin et drôle !

LIVRES LIÉS