Les Brésiliens à Paris, au fil des siècles et des arrondissements

352 pages
30 octobre 2019
23 €
ISBN : 978 236 73219 12
TÉLÉCHARGER
ACHETER EN LIGNE

Auteur : Adriana Brandão

Description

Préface de Gilles Lapouge

120 entrées dans ce «dictionnaire curieux» du Brésil à Paris

100 illustrations couleurs & petit guide du Brésil à Paris en fin douvrage

« Et moi aussi, j’ai voulu aller à Paris / Pour découvrir ses charmes. » Ces vers chantés par Carmen Miranda, l’ambassadrice de la samba à Hollywood, illustrent bien l’attrait de la capitale pour les Brésiliens. Une promenade attentive dans ses rues révèle les traces visibles de cette amitié historique et réciproque. La géographie de la ville est ponctuée de bustes, de noms des rues et de plaques commémoratives qui rappellent les personnages, illustres et anonymes, qui y ont vécu. Ces lieux ne sont que la pointe de l’iceberg. La présence brésilienne a été constante et féconde. Qui se rappelle que l’homme vole suite aux exploits d’Alberto Santos Dumont réalisés dans le ciel de Paris, qui se souvient que l’architecture parisienne a gagné des courbes grâce à Oscar Niemeyer ? Et n’oublions pas les femmes, à l’image de la princesse Isabel, signataire du décret d’abolition de l’esclavage, qui a fini ses jours entre sa villa de Boulogne et le Château d’Eu, en Normandie.

Notre histoire commence dès l’apparition du vaste territoire sur la mappemonde en 1500 et les premiers habitants à venir à Paris sont, bien sûr, les Indiens qui se sont alliés aux Français contre les colonisateurs portugais. Pour aller jusqu’à la période de la dictature Vargas lorsque de nombreux exilés artistes, intellectuels et militants s’installent à Paris pour s’intéresser à notre période contemporaine.

Dès la fin du régime des généraux, le profil de la communauté brésilienne change. Formée auparavant essentiellement par des représentants de l’élite, l’immigration, y compris clandestine, sera davantage économique. C’est à cette promenade dans les temps et l’espace que ce livre convie ses lecteurs.