Manquer à l'appel

ISBN : 978-2-36732_224-7
260 pages
20 janvier 2022
21 €
ACHETER EN LIGNE
Livre imprimé
21,00
Effacer

Illustrateur Alex Gozblau

Traducteur João Viegas

Description

Suite au départ du père, Virgínia, la mère, et Eugénia, la fille, se sont sculptées​ ​fébrilement l’une l’autre dans la lave de l’abandon. Dans ce récit douxamer,​ ​où dépendance et désir de fuite se côtoient, tout oppose les deux​ ​femmes : Virgínia est pratique et autoritaire, Eugénia, aérienne et introvertie.

Évoluant avec virtuosité dans les sphères de la pensée, inapte au quotidien du​ ​monde, la réalité happe pourtant la fille sans ménagement lorsqu’elle doit faire​ ​face à la maladie de sa mère. Diagnostic : Alzheimer. Le retournement de situation​ ​est brutal, dès lors on ne sait plus qui perd la tête.

Dans le dernier volet de son triptyque consacré aux naufrages de la​ ​parentalité, Valério Romão continue de peindre avec humour et crudité les​ ​grincements de l’âme confrontée à l’indicible. Plus explosive encore que les​ ​précédentes, cette chronique d’un deuil à venir est aussi une méditation sur​ ​la construction de la personnalité et sur les ressorts de l’émancipation.

Parvenu au sommet de son art, Romão nous entraîne dans une farandole​ ​baroque autour d’un miroir éclaté. Son récit féroce, ponctué par les saugrenus​ ​« accès de poésie » auxquels la fille est sujette, au grand désespoir de la​ ​mère, est aussi une méditation sur la littérature, qui ne sauve rien, et surtout​ ​pas les meubles.