Manquer à l'appel

240 pages
20 janvier 2022
21 €
ISBN : 978-2-36732_224-7

Auteur : Valério Romão

Illustrateur : Alex Gozblau

Traducteur : João Viegas

Description

Qu’est-ce au juste qui bascule dans la sénilité ? Qui perd pied dans le délitement​ ​? Eugénia, la fille, et Virgínia, la mère, se sont sculptées fébrilement l’une​ ​l’autre dans la lave de l’abandon.​ ​Lorsque la fille fait face à la maladie de la mère,​ ​on ne sait plus qui perd la tête. Soudain, la rade se vide de son eau et l’ancre n’est​ ​plus attachée au bateau ensablé que par l’ombilic de l’absurde. Alzheimer est par​ ​définition la maladie des autres, de ceux dont on se libère alors qu’ils nous regardent sombrer. Dans le dernier volet de son triptyque consacré aux nauf​r​ages de la parentalité,​ ​Valério Romão (né en 1974) continue de peindre avec humour et cruauté les​ ​grincements de l’âme confrontée à​ ​l’indicible. Plus implacable encore que les​ ​précédentes, cette chronique d’un deuil à venir est aussi une méditation sur la​ ​construction de la personnalité et sur les ressorts de l’émancipation. Parvenu au​ ​sommet de son art, Romão nous entraîne dans une farandole baroque autour​ ​d’un miroir éclaté. Avec autant de légèreté que de gravité, son récit nerveux nous​ ​plonge au cœur de cette « maladie de poésie » qui afflige son héroïne et qui est​ ​l’essence même de la littérature.