Idées reçues sur les grandes découvertes, XVe - XVIe siècle

À paraître
Magellane Poche
252 pages
16 mai 2019
15 €
ISBN : 978-236732-188-2

Description

NOUVELLE ÉDITION

AUGMENTÉE & ILLUSTRÉE

Longtemps réduites à celle du Nouveau Monde en 1492, les Grandes Découvertes furent beaucoup plus vastes et mobilisèrent non seulement l’Espagne et le Portugal, mais aussi marins, savants, banquiers et missionnaires de toute l’Europe.

En moins de cent ans, le monde connu décupla, un océan et un continent furent découverts et, peu ou prou, l’espace fini tel que nous le connaissons aujourd hui.

Comme tous les grands événements, les mythes empiètent sur les faits. De l’école de Sagres d’Henri le Navigateur – qui n’a jamais existé – au tour du monde de Magellan, de l’oeuf de Colomb aux vaisseaux en feu de Cortès et à la route des Indes de Vasco de Gama, sans compter l’imposante malle d’idioties que constituent à elles seules les pseudo-croyances au mythe de la Terre Plate, ou la forêt d’âneries proférées imperturbablement sur le voyage de Magellan, ce livre recense et analyse les idées reçues les plus répandues – cependant pas toujours complètement fausses – sur les Grandes Découvertes.

Un livre étonnant et parfois très drôle que devrait lire de manière préventive toute personne abordant ces question, car les ouvrages de vulgarisation qui encombrent les rayons des libraires sont la plupart un immense bêtisier sans cesse recommencé où puise jusqu’à notre ministre, Marlène Schiappa, qui déclare au Sénat : « Ce n’est pas parce que la majorité des personnes pensent que c’est une mauvaise idée que ça l’est. Je vous rappelle que Galilée était tout seul face à la majorité pour dire que la Terre était ronde et qu’elle tournait. La majorité pensait qu’elle était plate et statique». Marlène Schiappa, 22-01-2018

LIVRES LIÉS