Le centre culturel suisse accueille Patrick Straumann pour une rencontre et débat autour de son livre Lisbonne ville ouverte. En partant de la correspondance retrouvée de son grand-père Tadeus Reichstein, juif polonais naturalisé Suisse, inventeur de synthèse de la vitamine C et prix Nobel de chimie, qui traverse la ville à l’occasion d’un aller-retour à New Jersey, l’auteur évoque la période si singulière que vit Lisbonne en 1940. Après la chute de Paris et la fermeture des ports méditerranéens, la capitale portugaise offre la dernière porte de sortie à une Europe en guerre. Réfugiés politiques de toutes origines, apatrides, anonymes, intellectuels et artistes fuient l’Occupation et traversent les Pyrénées dans l’espoir de trouver une place à bord d’un navire et d’embarquer vers New York ou Rio de Janeiro.
Les terrasses des cafés de Lisbonne bruissent de langues étrangères, dans les foyers des hôtels se produisent des rencontres inattendues. S’y croisent Jean Renoir, Antoine de St Exupéry, Jean Giraudoux, Man Ray, Julien Green, Hannah Arendt…

Jeudi 27 septembre 2018 à 19h – Centre culturel suisse – 32-38, rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris