Nos auteurs

Paul Poiret

1879-1944

Né à Paris en 1879, Paul Poiret apprend le métier de couturier chez Madeleine Chéruit, puis chez Doucet, avant d’entrer dans la célèbre maison Worth en 1901. Il ouvre la sienne en 1903. Précurseur du style Art déco, il libère le corps de la femme en supprimant le corset et les baleines en 1906.

Exubérant et audacieux, il s’inspire de sa femme Denise pour dessiner des robes qui font de lui en France et en Outre-Atlantique l’un des ambassadeurs de la mode féminine de la Belle-Epoque. Couturier à vogue, il connaît un revers de fortune avec la crise de 1929 et meurt ruiné à Cannes en 1944.

Amateur d’art, parfumeur à ses heures, Paul Poiret a marqué les Arts Décoratifs par ses drapés innovants et son goût pour les charmes de l’Orient. Pionnier de la mode, faisant l’objet de rétrospectives dans le monde entier, il laisse derrière lui un héritage considérable qui continue à influencer la haute-couture.

Paru chez Chandeigne

«