Nos auteurs

Maria Helena Vieira da Silva

1908-1992

Née à Lisbonne en 1908, Maria Helena Vieira da Silva commence l’apprentissage du dessin et de la peinture à onze ans à l’Académie des beaux-arts de Lisbonne. Elle s’installe à Paris en 1928 et étudie la peinture avec Fernand Léger, la sculpture avec Antoine Bourdelle et la gravure avec Stanley Hayter, tous des maîtres dans leur discipline. Elle s’intéresse aussi au textile et à la céramique. En 1930, elle épouse le peintre hongrois Arpad Szenes et expose ses peintures à Paris. En 1932, elle fréquente l’atelier de Bissière qui lui fait rencontrer sa future galeriste, Jeanne Bucher.

Tournée initialement vers le figuratif, son œuvre révèle rapidement l’influence du cubisme et du chromatisme. Maria Helena Vieira da Silva est généralement classée parmi les peintres abstraits de la Seconde École de Paris, où figurent notamment Pierre Soulages et Nicolas de Staël qu‘elle accueille dans son atelier en 1938.

Première femme à recevoir le Grand Prix National des Arts du gouvernement français en 1966, elle est nommée chevalier de la Légion d’honneur en 1979.

Elle décède à Paris en 1992.

Paru chez Chandeigne

«