Nos auteurs

Jacques Proust

1926-2005

Issu d’une famille protestante, Jacques Proust naît à Saintes en 1926 et fait ses études secondaires à Poitiers. Normalien de la rue d’Ulm de 1947 à 1950, il est reçu à l’agrégation la même année et devient professeur de français dans divers établissements, dont le Lycée français de Vienne.

En 1963, il soutient sa thèse sur Denis Diderot et l’Encyclopédie et devient professeur de littérature française à la faculté de Lettres de Montpellier où il fonde le Centre d’étude du XVIIIe siècle. Très grand spécialiste du Siècle des Lumières et de Diderot – sinon le meilleur, il publie de nombreux ouvrages dont les œuvres complètes de ce dernier, des études sur La Fontaine, Flaubert et Colette.

Puis, avec sa femme Marianne, il part enseigner à Tokyo et à Kyoto et entame des recherches sur le Japon. Il publie entre autres L’Europe au prisme du Japon: XVIe-XVIIIe siècle (1997), La supercherie dévoilée: une réfutation du catholicisme au Japon au XVIIe siècle (1998), Le puissant Royaume du Japon: la description de François Caron de 1636.

Paru chez Chandeigne

«