Nos auteurs

Herberto Helder

1930-2015

Né en 1930 à Funchal sur l’île de Madère, Herberto Helder a eu plusieurs vies avant de se consacrer à la poésie. Après des études de lettres à l’université de Coimbra, il travaille à Lisbonne comme journaliste, bibliothécaire, traducteur ou encore présentateur de radio. La dictature de Salazar l’oblige à quitter le pays. Il se met alors à sillonner l’Europe, en travaillant ci et là en France, en Belgique et aux Pays-Bas. Ses errances lui vaudront son recueil de textes courts Les Cent pas, véritable livre culte au Portugal, à mi-chemin entre le poème en prose et la nouvelle. Il élabore, dès 1958, une œuvre essentiellement poétique dans le sillage de l’expérience surréaliste et de la poésie expérimentale.

Radicalement autre, magnétique, torrentielle, son écriture célèbre d’étranges connexions entre le réel et l’irréel. Très secret, il est connu pour ne pas faire d’apparition publique et refuse le Prix Pessoa en 1994. Il est indubitablement le plus grand poète portugais de la seconde moitié du XXe siècle.

A lire également : Le Poème continu.

Paru chez Chandeigne

«