Nos auteurs

Aquilino Ribeiro

1885-1963

Fils de prêtre, Aquilino Gomes Ribeiro naît en 1885 à Carregal de Tabosa, près de Sernancelhe. Se destinant au sacerdoce, il fréquente le collège jésuite de Lapa, puis suit le séminaire de Lamego, de Viseu et de Beja. Élève rebelle, il est expulsé en 1904 et décide de s’installer en 1906 à Lisbonne pour se consacrer à la défense de la République.

Homme d’action, militant, on l’accuse d’un attentat perpétré dans sa chambre. Il quitte alors la capitale pour Paris, où il étudie la philosophie à la Sorbonne. En 1914, il retourne à Lisbonne où il est enseignant au Lycée Camões, puis bibliothécaire à la Biblioteca Nacional. Avec d’autres intellectuels portugais, il fonde le groupe de Seara Nova. Ses actions politiques et ses textes polémiques lui valent des périodes d’exil. Il est amnistié en 1932, et peut donc revenir définitivement à Lisbonne.

Ses œuvres, d’une grande puissance narrative, détonnent par la richesse de la syntaxe et du verbe. Défenseur des opprimés, il utilise avec virtuosité sa plume pour lutter contre l’idéologie totalitaire.

A lire également : Quand hurlent les loups.

Paru chez Chandeigne

«