Nos auteurs

Antoine Galland

1646-1715

Né en Picardie vers 1646 d’une famille de petits paysans, Antoine Galland se spécialise en langues orientales. Devenu bibliothécaire et secrétaire particulier du marquis de Nointel, nommé ambassadeur de France auprès de Mehmet IV, il l’accompagne dans ses déplacements, entre 1670 et 1675. Lors de ces séjours, Galland apprend la langue turque, le persan et l’arabe afin de pouvoir étudier les mœurs et coutumes anciennes des populations de l’Empire ottoman. En 1678, il découvre Smyrne.

De 1679 à 1688, il est chargé de mission pour le compte de la Compagnie des Indes orientales. Les richesses qu’il rapporte sont telles qu’il est nommé antiquaire du Roi, afin de gérer ses biens. A Paris, il continue à se passionner pour l’Orient. Il traduit et fait notamment découvrir au public français l’un des plus beaux textes de la littérature orientale: Les mille et une nuits.

Il meurt à Paris en 1715.

Paru chez Chandeigne

«