Nos auteurs

François Caron

1600-1673

Né à Bruxelles en 1600, huguenot de naissance, François Caron grandit aux Pays-Bas. A 19 ans, il entre dans la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (la VOC) et embarque à bord du vaisseau hollandais Schiedam pour le Japon. Charmé par le pays, il s’y installe. Il apprend le japonais et fonde une famille avec une Japonaise.

Il rentre dans les Provinces-Unies en 1641, en tant que commandant de la flotte marine. Colbert lui propose en 1664 d’être le nouveau général de la Compagnie française des Indes orientales, ce qui provoque la colère de la VOC. Sous ce nouveau poste, il voyage jusqu’à Madagascar, Cochin, Surate, Ceylan…

Chargé d’accompagner l’ambassade siamoise jusqu’en Europe, il périt dans le naufrage de son navire en 1673, à l’embouchure du Tage.

Témoin précieux du Japon du XVIIe siècle, il est le premier français officiel à être entré en terre nippone.

Paru chez Chandeigne

«