Nos auteurs

Carlos Drummond de Andrade

1902-1987

Carlos Drummond de Andrade naît à Itabira do Mato Dentro, dans la province du Minas Gerais. Il se marie jeune et devient professeur de lycée, malgré sa formation de pharmacien. Il fonde la revue A revista qui véhicule les prémices du modernisme du Minas Gerais. Son premier recueil, Algumas poesias, est publié en 1930. Il contient de remarquables poèmes, dont le célèbre Au milieu du chemin, qui marque le courant moderniste au Brésil. En 1934, il déménage à Rio de Janeiro et travaille avec le Ministre de l’Éducation et de la Santé.

Poète populaire, son œuvre poétique est teintée d’une ironie savoureuse, d’un pessimisme acerbe et des scènes du quotidien qui font de chaque texte de véritables « portraits existentiels », souvent lus ou chantés en public. Jusqu’à sa mort en 1987, il émaille sa vie de plusieurs livres qui font de lui le plus renommé des poètes brésiliens du XXe siècle.

Écrivain prolifique, homme de lettres engagé, il est également l’auteur de nombreux recueils de nouvelles et de chroniques.

Paru chez Chandeigne

«