Nos traducteurs

Annie de Faria

(1928-2013)

Née en 1928, issue d’une famille d’hispanistes, Annie Salomon de Faria suit des études de langues hispaniques à l’Université de Bordeaux. Elle épouse en 1954 l’essayiste et penseur Eduardo Lourenço et s’attache à diffuser son œuvre en la traduisant pour le lectorat français. Maître de conférences à l’Université de Nice de 1964 à 1988, elle est entre autres la traductrice de L’Europe introuvable: jalons pour une mythologie européenne (1991) et Mythologie de la saudade. Essais sur la mélancolie portugaise (1997).

Paru chez Chandeigne

«