Nos collaborateurs

Cristóvão Ferreira

1580-1650

Né vers 1580 à Torres Vedras, près de Lisbonne, Cristóvão Ferreira entre dans la confrérie des Jésuites à seize ans. Après des études de théologie et de philosophie, il est envoyé à Macao pour y apprendre le japonais. De 1609 à 1633, il est missionnaire sur l’archipel, à une époque où les conditions pour les Chrétiens étaient particulièrement difficiles. En 1633, il est capturé et soumis à la torture pendant près de cinq heures. Il abjure alors de la religion chrétienne et se convertit au shintoïsme. Il se fait rebaptiser Sawano Chuan et collabore avec les autorités locales, en écrivant des tracts antichrétiens (dont La Supercherie dévoilée) et en assistant à des procès de Jésuites.

Figure paradoxale, symbole de ces prêtres déchus qui ont renoncé au christianisme, il décède à Nagazaki vers 1650.

Paru chez Chandeigne

«