Nos auteurs

Miguel Torga

1907-1995

Originaire d’une famille pauvre de la région montagneuse du nord-est du Portugal, le jeune Torga commence des études au petit séminaire, puis les interrompt à treize ans pour émigrer, seul, au Brésil, où il mène la vie de travailleur agricole tout en allant au lycée. De retour dans sa patrie à l’âge de dix-huit, il achève sa scolarité et suit des études de médecine. Il s’installe en 1933 dans la ville de Coimbra, où il exerce sa profession tout en édifiant une carrière littéraire. Son œuvre a la particularité d’avoir été d’un bout à l’autre édité à compte d’auteur par ses propres soins, ne voulant rien déléguer. Ce choix, qui témoigne de son indépendance ne l’a pas empêché de devenir l’écrivain le plus célèbre de l’après-guerre. Très populaire, il est pour beaucoup de Portugais l’écrivain national par excellence, le chantre de leur terre natale. On trouve dans son œuvre des recueils de poèmes, un journal qu’il a tenu toute sa vie, un roman autobiographique La création du monde, et surtout des recueils de contes et récits qui ont fait sa notoriété.

Paru chez Chandeigne

«