Nos auteurs

Luís Bernardo Honwana

Né en 1942 à Lourenço Marques, Luís Bernardo Honwana étudie le droit au Portugal. Repéré par le poète José Craveirinha, il milite pour le Frelimo dans les années 1960. Emprisonné à cause de ses actions politiques, il écrit Nós matámos o cão tinhoso, recueil de nouvelles qui explore les questions de ségrégation sociale et raciale. Œuvre de référence de la fiction mozambicaine de la période coloniale, elle a beaucoup influencé la nouvelle génération d’écrivains du Mozambique.

En 1975, à l’indépendance, il est nommé directeur de cabinet du Président Samora Machel, puis, en 1981, secrétaire d’État à la Culture. Membre du conseil exécutif de l’UNESCO de 1987 à 1991, il préside également le comité intergouvernemental de l’Organisation pour la Décennie mondiale de la culture et du développement. En 1995, il est nommé directeur du nouveau bureau de l’UNESCO en Afrique du Sud.

Depuis son départ à la retraite en 2002, il poursuit des recherches dans le domaine des arts, de l’histoire et de l’ethno-linguistique.

Paru chez Chandeigne

«