Nos auteurs

José de Almada Negreiros

1893-1970

Né sur l’île de São Tomé, José Sobral de Almada Negreiros est un artiste aux multiples facettes. Extrêmement créatif, il s’illustre dans diverses disciplines artistiques : il est à la fois peintre, dessinateur, dramaturge, essayiste, romancier, danseur et poète. Ami de Fernando Pessoa et de Mário de Sá-Carneiro, il contribue à la rédaction de la fameuse revue Orpheu, véritable manifeste du modernisme, et à Portugal Futurista. En 1935, il fonde la revue Sudoeste et en 1938 paraît son roman le plus célèbre, Nome de guerra.

Grand provocateur, non-conformiste à la ville comme sur scène, ses oeuvres tant plastiques que littéraires mettent en lumière une inventivité fascinante, une irrévérence et un humour qui placent l’art au coeur même de la vie.

Ses manifestes, dont le fameux Manifesto Anti-Dantas, et ses manifestations culturelles font d’Almada Negreiros l’une des figures les plus importantes et les plus atypiques de l’avant-garde portugaise.

Paru chez Chandeigne

«